Millefeuille…d’automne

Il y a parfois des idées qui vous suivent pendant des années, puis vous n’avez jamais le temps de les essayer. En ce moment, je suis obnubilée par la volonté de mélanger mon métier d’illustratrice et la pâtisserie. Ce n’est pas nouveau, à l’époque de mon premier blog, c’était déjà une affaire en cours. Je n’ai encore jamais réussi à en faire une ligne directrice, mais je vois poindre la manière dont je pourrais m’y prendre…Aurais-je enfin trouvé ma voie ? Car, les créatifs me comprendront (et les autres aussi j’espère !), il est souvent difficile de se tenir à un univers quand on fourmille d’idées. Pour ma part, en ce moment mon cerveau fonctionne plus que la chaudière de la maison, et chauffe très fort. J’ai envie de tester plein de choses, j’ai envie de pleins de couleurs qui n’ont rien a voir entres elles, j’ai envie de switcher entre mes envies d’univers ludiques et d’univers très épurés et très réfléchis. Pas vraiment des antipodes, mais cela me demande encore beaucoup de reflexion et d’ajustements.

Cela fait des années que je fantasme sur le fait de pouvoir imprimer des motifs que j’aurai fait moi-même sur une feuille guitare. Bien sur, il existe des imprimantes, mais pour le moment, cela ne rentre pas donc mon budget ! Alors j’ai pris ma patience par la main, j’ai imprimé le motif sur une feuille, placé une feuille guitare par-dessus et armée de cornets en papier, j’ai reproduit tous les minis détails. Un travail de fourmi, mais j’aime bien ces moments suspendus, où l’on se concentre sur une précision au millimètre.

Le résultat m’a déçue, car le motif a un peu diffusé par la suite. Mais, c’est un petit pas dans la concrétisation de cette idée ! Je vous laisse donc sur cet alléchant mille-feuille, garni d’une crème sultane à la Fève Tonka.

Pour la recette:
pour 6 millefeuilles individuels

Je laisse Mercotte vous expliquer mieux que moi comment faire une pâte
feuilletée. Pour la crème sultane, c'est d'une simplicité enfantine:
2 jaune d'oeuf
165 g de lait
1 gousse de vanille, ou 1 fève Tonka
30 g de sucre
14 g de poudre à flan
50 g de beurre
65 g de crème liquide entière

Faire chauffer le lait avec la fève Tonka ou la vanille.
A côté, dans un cul-de-poule, fouetter les jaunes avec la poudre a flan et
le sucre.
Quand le lait est chaud, en verser la moitié sur le mélange de jaunes d'oeufs.
Reverser cela dans la casserole et faire cuire jusqu'à 84 °C.
Retirer du feu, ajouter le beurre en fouettant, puis débarrasser dans 
une assiette , filmer au contact, et mettre à refroidir.
Quand la crème est refroidie, monter la crème liquide en texture un peu ferme, 
et l'incorporer à la crème.
Pocher sur la pâte feuilletée.
Un délice !

2 Comments

  1. Catherine Ariza

    Salut Rachel, comment puiss-je faire la décoration qui est au-dessus?
    C’est de la pâte au sucre?

    Merci,

    • bonjour ! Il s’agit de chocolat. C’est un motif que j’ai dessiné moi même et que j’ai reproduis au cornet, feuille par feuilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *